Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE AVEC ÉLÉVATION DU SEGMENT ST

Par Isabelle Perreault, inf., M. Sc., conseillère clinicienne en soins infirmiers
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

L'infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) est un évènement grave causé par l'occlusion d'une artère coronaire par un thrombus, entraînant une nécrose localisée du myocarde. La fenêtre thérapeutique permettant de limiter les dommages au muscle cardiaque est très étroite (< 120 minutes). Le temps d'intervention est donc critique et déterminera le pronostic vital et fonctionnel de l'usager. Une étude de l'Agence d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé publiée en 2008 révèle toutefois qu'au Québec, certains écarts existent entre les délais recommandés et ceux observés en pratique. À l'automne 2009, dans la foulée d'une démarche régionale visant l'amélioration des délais de traitement de l'IAMEST, l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) mettait sur pied un comité local pour la prise en charge de l'IAMEST. Certains mandats du comité local visaient, entre autres, à sensibiliser les intervenants à cette problématique, à déployer des stratégies d'amélioration des délais de traitement et à fournir différents outils d'aide à la décision clinique. Sous la présidence du directeur des services professionnels, les membres du comité interdisciplinaire ont d'abord revu en détail les processus internes liés à la prise en charge des IAMEST. Différentes problématiques ont ainsi été soulevées et des pistes de solution ont été mises en place.

Tout d'abord, il était primordial de sensibiliser et de soutenir l'équipe de soins infirmiers de l'urgence pour une prise en charge rapide des IAMEST et arrimée aux meilleures pratiques. À ce stade du processus de traitement, l'objectif est de stabiliser l'usager et de le préparer à l'angioplastie. À cet effet, différentes ordonnances collectives étaient en place, mais elles étaient méconnues et peu utilisées. De plus, les responsabilités de chacun, en lien avec la préparation de l'usager à l'angioplastie, nécessitaient davantage de précision. Enfin, beaucoup de temps était consacré à la complétion de la documentation. La conseillère clinicienne en santé cardio-vasculaire et l'infirmière-chef de l'urgence ont donc développé et validé les outils suivants :

  • Note infirmière standardisée : Une liste des interventions infirmières à réaliser en priorité a été dressée, et le temps alloué à chacune d'entre elles est précisé. Une bande chronologique de 30 minutes (le temps maximal alloué entre l'arrivée de l'usager et son transfert en hémodynamie) apparaît dans le haut du formulaire afin de noter l'heure d'arrivée ainsi que l'heure de réalisation de chaque intervention.
  • Formulaire d'ordonnance standardisé : Les ordonnances collectives ont été remplacées par ce formulaire à cocher où apparaissent les traitements à administrer en priorité. Les options thérapeutiques ont été sélectionnées en tenant compte des données probantes.

Le personnel infirmier et médical de l'urgence a été convié à différentes rencontres dont le but est de les sensibiliser à l'importance de la prise en charge efficace des IAMEST et de clarifier les rôles et les responsabilités de chacun. La mise en application des outils s'est déroulée sur une période de quatre mois, où les nombreuses rétroactions à l'équipe ont mené à une concertation accrue des efforts et à une utilisation plus judicieuse du temps de chacun.

Parallèlement aux efforts déployés dans le secteur de l'urgence, il était essentiel de revitaliser les canaux de communication utilisés à l'arrivée d'un usager en IAMEST en dehors des heures ouvrables. En effet, les communications devaient permettre de coordonner efficacement l'arrivée de l'usager en hémodynamie. À cet effet, un algorithme de communication interne a été développé afin de clarifier la séquence et le contenu des communications, ainsi que les responsabilités de chaque intervenant en lien avec la préparation de la salle d'hémodynamie et le déplacement interne de l'usager. Ainsi, dès la confirmation qu'un usager en IAMEST arrive à l'IUCPQ, le code IAMEST est lancé par téléavertisseur aux intervenants concernés : technologue en radiologie, résident en cardiologie et équipe de garde en hémodynamie. Cela permet à chacun d'entrer en action et d'amorcer les préparatifs en lien avec l'angioplastie. De plus, la coordonnatrice des activités est au cœur des communications et peut ainsi commencer ses interventions pour attribuer une chambre à l'usager. L'algorithme a fait l'objet de consultations auprès des intervenants, puis il a été déployé avec succès, permettant une efficacité accrue des communications et de la préparation à l'arrivée de l'usager pour angioplastie.

Les efforts concertés des membres du comité local et des intervenants dans la pratique ont permis une meilleure prise en charge de la clientèle avec IAMEST. Les comités locaux et régionaux poursuivent actuellement leurs efforts, et de nouvelles données devraient démontrer l'amélioration des délais de traitement de cette clientèle.

Recherche

Mots clés

TD