Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

L'essentiel sur le cancer de la prostate

Par Josée Beaudet, inf., M. Sc. inf.

Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus fréquent chez les hommes. Pour 2013, on estimait que 23 600 hommes recevraient un diagnostic de cancer de la prostate et que 3 900 en mourraient (Procure, 2013; SCC, 2013). En fait, environ un Canadien sur sept sera atteint de ce cancer au cours de sa vie et, malheureusement, un sur vingt-sept en décèdera.

La prostate

La prostate est une glande de la taille d'une noix de Grenoble qui entoure l'urètre; elle se trouve sous la vessie, devant le rectum. Sa fonction essentielle est de sécréter une composante du liquide spermatique. La contraction de la prostate permet l'éjaculation et le contrôle du jet urinaire.

Le cancer de la prostate

Ce cancer survient lorsque des cellules à l'intérieur de la prostate croissent de façon incontrôlée, ce qui donne lieu à la formation de petites tumeurs, c'est-à-dire un amas de cellules anormales.

Hypertrophie bénigne de la prostate
Hypertrophie bénigne de la prostate
© Wikipédia

Les causes

On ne connaît pas de cause unique au cancer de la prostate, qui est attribuable à de nombreux facteurs de risque. Cependant, certaines personnes ne présentent pas de facteurs de risque identifiables.

Les facteurs de risques

  • Être âgé de plus de 50 ans.
  • Antécédents familiaux : plus le nombre de parents au premier degré (père ou frère) a reçu ce diagnostic, plus le risque est grand. Le risque est également affecté par l'âge auquel ce proche parent a reçu son diagnostic.
  • Origine afro-américaine.
  • Alimentation riche en matières grasses.

Signes et symptômes

  • Mictions fréquentes ou urgentes
  • Nycturie
  • Délai ou hésitation avant que l'urine s'écoule
  • Besoin de forcer pour uriner
  • Incapacité d'uriner
  • Débit urinaire faible, réduit ou qui s'interrompt
  • Sensation de mauvaise vidange de la vessie
  • Dysurie ou strangurie
  • Hématurie ou hémospermie
  • Éjaculation douloureuse

Par contre, il est important de savoir que ces symptômes peuvent être liés à d'autres problèmes ou maladies urinaires.

Détection précoce

Détecter un cancer de la prostate à un stade précoce augmente les chances de réussite du traitement à 90 %. Malheureusement, plusieurs hommes qui en sont aux stades précoces du cancer de la prostate n'ont aucun symptôme. À ce stade, c'est une maladie silencieuse!

Toucher rectal (TR)

Le TR est la méthode la plus courante pour détecter un cancer de la prostate. Ce test permet au médecin de vérifier s'il y a présence d'une masse ou d'une irrégularité dans le tissu.

Toucher rectal
Toucher rectal
1 Vessie
2 Rectum
3 Prostate
© Wikipédia

Test de l'antigène prostatique spécifique (APS)

Le test de l'APS, un antigène sécrété par la prostate, est une analyse sanguine qui aide à détecter des problèmes de prostate.

Que dire à votre beau-frère

En 2012, le Réseau du cancer de la prostate Canada (RCPC) et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) recommandaient fortement aux hommes les plus à risque en raison de leurs antécédents familiaux de subir un test de dépistage. De plus, trois urologues québécois ont pris position sur les tests de dépistage et recommandent de faire un TR et un dosage d'APS dès l'âge de 50 ans. De même que ceux de 40 ans et plus qui ont des antécédents familiaux de cancer de la prostate. Finalement, le Collège des médecins du Québec, l'ASPC et le RCPC recommandent de passer un TR et un test d'APS chaque année, à partir de 50 ans.

Bibliographie

Agence de la santé publique du Canada (ASPC) (2013). [En ligne : www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/cancer/cancer_prostate-prostate_cancer-fra.php]
Collège des médecins du Québec (2013). Le dépistage du cancer de la prostate – Mise à jour 2013. Lignes directrices. [En ligne : www.cmq.org/fr/MedecinsMembres/Profil/Commun/Nouvelles/2013/~/media/Files/Lignes/Lignes-depistage-cancer-prostate-2013.pdf?61327]
Doucet, L. (2011). Cancer de la prostate : les généralités, Québec, CHUQ/CEVQ.
The New York Times (2013). « Prostate cancer in-depth report ». [En ligne : http://health.nytimes.com/health/guides/disease/prostate-cancer/print.html]
Procure – Halte au cancer de la prostate (2013). « La maladie ». [En ligne : www.procure.ca]
Réseau de Cancer de la prostate Canada (RCPC). (2013). [En ligne : www.prostatecancer.ca/]
Saad, F. et M. McCormack (2008). Comprendre le cancer de la prostate, Montréal, Rogers Media, 178 p.
Société canadienne du cancer (SCC) (2013). « Qu'est-ce que le cancer de la prostate? » [En ligne : www.cancer.ca]

Recherche

Mots clés

TD