Partager sur Facebook
TENDANCES INFIRMIÈRES

TENDANCES INFIRMIÈRES

3e journée scientifique de la Faculté des sciences infirmières

Coup d'œil sur trois projets d'intérêt!

  
Frédéric Douville et Josée Beaudet

Le 7 avril dernier se tenait la 3e journée scientifique de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval sous le thème « La recherche de pratiques novatrices à la Faculté des sciences infirmières : pour la santé durable ». Il s'agit d'une journée où les étudiantes des programmes de maîtrise et de doctorat en sciences infirmières ou du doctorat en santé communautaire présentent les résultats de leur recherche. Cette journée, s'adressant tant aux étudiants, aux membres du personnel enseignant, aux chercheurs ainsi qu'aux acteurs des différents milieux de soins, se veut une occasion d'échanger sur les pratiques cliniques. Parmi la trentaine de projets présentés sous forme de conférences ou d'affiches, plusieurs ont retenu notre attention.

Soutien infirmier à la personne âgée lors de la transition entre l'hôpital et le domicile

C'est le cas, entre autres, d'une présentation orale portant sur le soutien infirmier à la personne âgée lors de la période de transition entre l'hôpital et le domicile. L'étudiante a relaté les résultats de sa revue de littérature qui a mis en évidence des interventions infirmières éprouvées, permettant d'assurer une transition sécuritaire pour la personne âgée et ainsi limiter les risques de réhospitalisation.

Stratégies pour améliorer la prise en charge des soins de fin de vie dans les unités de soins intensifs

Une autre présentation, sur les stratégies visant à améliorer la prise en charge des soins de fin de vie dans les unités de soins intensifs, a retenu notre attention. L'étudiante a recueilli le témoignage de plus de 40  infirmières provenant de cinq établissements de santé au Québec. Plusieurs pistes d'amélioration ont été relevées au niveau organisationnel (approche en soins de fin de vie et modulation du travail), professionnel (communication patient/famille et collaboration interprofessionnelle) et émotionnel (gestion de la souffrance et des deuils multiples). Ces pistes de solutions identifiées permettraient d'assurer la qualité des soins de fin de vie dans un milieu de soins intensifs.

Utilisation de l'outil « Nursing Activities Score » (NAS)

Finalement, une présentation sous forme d'affiche portant sur les contextes d'utilisation de l'outil « Nursing Activities Score » (NAS) a également capté notre intérêt. Le NAS est un outil qui permet d'estimer le temps infirmier consacré à un usager hospitalisé aux soins intensifs sur une période de 24 heures. Développé au Brésil en 2003, il est aujourd'hui utilisé dans plusieurs pays. Dans sa revue de littérature, l'étudiante a fait ressortir les milieux et les contextes d'utilisation du NAS afin de guider la façon d'exploiter les données obtenues à partir du NAS et de participer à l'implantation de l'outil dans quelques unités de soins intensifs de la région de Québec prochainement.

Ces trois projets ne sont qu'un aperçu de tous ceux qui ont retenu notre attention et qui témoignent de l'esprit de la journée scientifique de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval, soit une occasion exceptionnelle de rencontres et d'échanges stimulants, ainsi que le partage de connaissances et de pratiques infirmières novatrices.

Frédéric Douville, inf., Ph. D., et Josée Beaudet, inf., M. Sc.

Recherche

Mots clés

TD