Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

FÉLICITATIONS AUX LAURÉATS DES PRIX ET DES BOURSES!

Bourse Geneviève-Lamarre – 1 500 $

Cette année, cette bourse n'a pas été remise puisqu'une seule candidature a été reçue pour les bourses Geneviève-Lamarre et Louise-Desmarais. Le choix de la bourse s'est fait selon le profil de la candidature reçue.

Bourse Louise-Desmarais – 1 500 $

Lauréate : Isabelle Pouliot, étudiante à la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, Université Laval.

Mireille Lavoie, doyenne de la Faculté des sciences infirmières, Université Laval, et Isabelle Pouliot.

 

Bourse Denise Lévesque-Boudreau – 2 500 $

 

Lauréat : Michel Doré, étudiant à la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, Université Laval


Denise Lévesque-Boudreau, marraine de ce prix, et Michel Doré.

 

Prix reconnaissance aux superviseurs – 300 $

 

Lauréate : Nancy Lalonde, CHU de Québec (absente)

France Poliquin, adjointe à la direction des soins infirmiers, au développement et à l'évaluation de la pratique infirmière, CHU de Québec, et Brigitte Martel, directrice des soins infirmiers, CHU de Québec, Université Laval, qui a reçu le prix en l'absence de Nancy Lalonde.

 

Lauréate : Ève Routhier, Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec (IUCPQ),


Ève Routhier et Nathalie Thibault, directrice des soins infirmiers, IUCPQ.

 

Lauréate : Monia Verret, IUCPQ

 


Sandra Racine, directrice adjointe des soins infirmiers et des pratiques professionnelles, CSSS de la Vieille-Capitale, et Monia Verret.

Prix relève infirmière 2015 – 250 $

Lauréate : Tania Verreault-Gravel, Hôpital Jeffery Hale – Saint Brigid's


Julie Maranda, présidente du Comité jeunesse de l'ORIIQ, et Tania Verreault-Gravel.

 

Prix infirmière enseignante de l'année 2015 – 300 $

 

Ce prix, créé en 2014 par l'ORIIQ, vise à rendre hommage à une infirmière enseignante qui se distingue professionnellement. Il a été remis à Louise Turgeon, enseignante en périnatalité au Cégep Garneau, par Sylvie Bonneau, directrice des soins infirmiers, CSSS de Québec-Nord.


Sylvie Bonneau, directrice des soins infirmiers, CSSS de Québec-Nord, et Louise Turgeon.

 

Prix Infirmière soignante de l'année 2015

 

Les prix Infirmière soignante de l'année 2015, d'une valeur de 100 $ chacun, sont remis à des infirmières s'étant démarquées dans leur pratique au quotidien. Chaque prix est décerné par les CECII de la région. Le CII du CIUSSS de la Capitale-Nationale n'étant pas encore constitué au moment de l'évaluation des candidatures, l'attribution des prix s'est fait de la même façon que l'an dernier. Tous les lauréats devenaient finalistes pour le prix régional Infirmière soignante de l'année.

Toutes nos félicitations aux lauréats!


Denis Sansom, ex-président du CII de l'Institut universitaire en santé mentale du Québec (IUSMQ), et Yvan Drouin, lauréat, IUSMQ

 


Brigiette Martel, directrice des soins infirmiers, CHU de Québec, Université Laval, et  Lucie Durand, lauréate, CHU de Québec – Université Laval

 

 


Johanne Pétrin, ex-présidente du CII de l'Hôpital Jeffery Hale - Saint Brigid's, et Louise Fortin, lauréate, Hôpital Jeffery Hale – Saint Brigid's

 

 


Marie-Christine Perron, ex-présidente du CII du CSSS de Québec-Nord, et Annie Gagné, lauréate, Programme Alliance au CSSS de Québec-Nord

 

 


jean-François Labonté, représentant de TD Assurance Meloche-Monnex, et Aïsha Claudine Musoké, lauréate, centre d'hébergement Notre-Dame-de-Lourdes du CSSS de la Vieille-Capitale

 

 


Valérie Lavoie, conseillère au Conseil de section de l'ORIIQ, CSSS de Charlevois, et Josée Sauriol, lauréate, CHU de Québec – Université Laval

 

Prix régional infirmière soignante de l'année 2015

Parmi les six finalistes présentées, le grand prix régional d'une valeur de 500 $, ainsi qu'une statuette infirmière, œuvre signée Nicole Lemieux, artiste céramiste-sculpteure, a été remis à :


Josée Sauriol, lauréate, CHU de Québec – Université Laval; Nathalie Gauthier, présidente de l'ORIIQ; Jean-François Labonté, représentant de TD Assurance Meloche-Monex.

 

PRIX FLORENCE  2015

L'ORIIQ a tenu à honorer les lauréats de sa région. Félicitations à Isabelle Têtu et à Philippe Asselin qui se sont vus décerner un prix Florence en mai dernier, lors d'une soirée tenue par l'OIIQ.

» Tout savoir des prix Florence
» Découvrez les Florence 2015


Philippe Asselin, Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ, Isabelle Têtu et Nathalie Gauthier.

 

Prix Florence – Catégorie Prévention de la maladie

 


Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ; Isabelle Têtu, infirmière praticienne spécialisée, COOP de solidarité SABSA (services à bas seuil d'accessibilité); Nathalie Gauthier, présidente de l'ORIIQ.

 

Prix Florence – Catégorie Relève

 


Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ, Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés, santé mentale, CHU de Québec, Nathalie Gauthier, présidente de l'ORIIQ

 

PRIX INNOVATION CLINIQUE 2015

 

Facilitation à l'accès aux soins des clientèles vulnérables qui sont infectées par le virus de l'hépatite C (VHC)

Le prix 2015 a été remis à la COOP de solidarité SABSA. Le projet gagnant, présenté par Maureen Guthrie et ses collaborateurs, remporte une bourse de 1 000 $, un certificat et une statuette infirmière, œuvre d'art créée par Nicole Lemieux, artiste céramiste-sculpteure.

À propos du projet gagnant

Des infirmières ont mis sur pied une coopérative de solidarité ayant pour principale mission d'offrir des soins et traitements aux personnes vulnérables atteintes du VHC, co-infectées ou non au virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Grâce à une équipe interdisciplinaire pilotée par l'infirmière Maureen Guthrie, ces services sont tous offerts au même endroit ou directement dans le milieu, soit à domicile ou dans les centres hospitaliers par exemple, ce qui facilite grandement le suivi des patients ainsi que la qualité et la continuité des soins.

La coopérative offre ainsi aux personnes atteintes du VHC un suivi clinique basé sur une approche de réduction des méfaits et une approche intégrée en promotion et prévention visant à renforcer les compétences des patients et de leur famille. De plus, les patients en traitement de VHC, y compris ceux qui n'ont pas de médecin de famille, sont pris en charge en totalité par une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL), Isabelle Têtu, qui s'occupe aussi de leurs problèmes de santé généraux. La structure du projet permet de simplifier les processus pour se concentrer sur les soins donnés aux patients et à leurs familles et de miser sur la création d'un lien thérapeutique significatif avec eux.

Ce type d'organisation et de prestation de service pourrait également s'appliquer pour le traitement et le suivi de tous les problèmes de santé chroniques qui nécessitent un suivi étroit et la contribution de plusieurs professionnels, témoignant ainsi de son caractère remarquable et novateur.

» Lisez le communiqué de presse


Le prix a été remis par Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ et présidente d'honneur de la soirée, Pauline Harrisson, de la Banque Nationale, et Nathalie Gauthier, présidente de l'ORIIQ à Maureen Guthrie, infirmière, et ses collaborateurs (Isabelle Têtu, inf., Emmanuelle Lapointe, coordonnatrice, France Bernard, inf., Véronique Lampron, intervenante psychosociale, Élizabeth Gagné, pharmacienne, et Julie Gravel, nutritionniste)

 

Trois mentions ont également été décernées à trois autres projets de qualité.

 

Mention – Promotion des soins et des suivis de qualité

Les critères d'orientation des patients à l'urgence, pour que les bons soins soient donnés au bon patient et au bon endroit.

Projet présenté par : Jolène Provost, inf., conseillère en soins spécialisés, secteur des urgences du CHU de Québec et ses collaborateurs : Danielle Émond, Directrice à la Direction – Clientèle urgences CHU de Québec, et Dr Pierre Hamel, président du comité COP, chef médical à l'urgence du CHUL et cogestionnaire au département de médecine d'urgence du CHU de Québec.


Danielle Émond, Jolène Provost, Marianne Jacob, de la Banque Nationale

 

Mention – Contribution à l'amélioration de l'accessibilité aux soins

 

Sauver des vies à distance : la téléthrombolyse

Projet présenté par : Martine Dallaire, inf., Catherine Balg, inf., et leurs collaborateurs : Dr Steve Verreault, neurologue spécialisé en neurovasculaire, Olga Paquin, inf., et Gaétan Prévost, inf., CHU de Québec – Université Laval.


Gaétan Prévost, Marianne Jacob, Banque Nationale, et Martine Dallaire.

 

Mention – Promotion de l'éducation en santé

 

Semer pour récolter la santé

Projet présenté par : Catherine Vézina-Perreault, inf., et ses collaborateurs : Nathalie Filion, inf., Agnès Garneau, orthophoniste, Kathleen Mulligan, inf., Marie-Josée Routhier, inf., Cathy Savard, inf., Émilie Turbide-L'Étoile, Geneviève Bluteau, inf., Isabelle Déry-Enguersi, inf., et Sylvie Kirouac, inf., Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale, Direction de la santé publique.


Pauline Harrisson, Banque Nationale, Cathy Savard et Marie-Josée Routhier.

 

PRIX RACHEL-BUREAU 2015

 

Le prix Rachel-Bureau est la plus haute distinction remise au palier régional à une infirmière par ses pairs.

Cette distinction a été décernée cette année à Jennifer Hobbs-Robert, retraitée, ancienne directrice des soins infirmiers et de la qualité à l'Hôpital Jeffery Hale – Saint Brigid's. En hommage, Lucie Tremblay et Nathalie Gauthier lui ont remis un parchemin.

Une allocution a été prononcée par Johanne Pétrin, infirmière de liaison à l'Hôpital Jeffery Hale – Saint Brigid's, regroupé CIUSSS de la Capitale Nationale, et Myriam Laroche, conseillère cadre à la gestion des risques et de la qualité, CIUSSS de la Capitale Nationale pour résumer la carrière exceptionnelle de la lauréate.

Jennifer Hobbs-Robert, Lucie Tremblay, Nathalie Gauthier.

 

Charlène Joyal, Johanne Pétrin, Myriam Laroche, Jennifer Hobbs-Robert, Lucie Tremblay et Nathalie Gauthier.

 

 

Jennifer Hobbs-Robert et Lucie Tremblay.

 

 

Marie-France Boudreault, inf., M. Sc.
Présidente du comité Soutien aux communications de l'ORIIQ

 

Recherche

Mots clés

TD