Partager sur Facebook
COMITÉ JEUNESSE

COMITÉ JEUNESSE

Les défis de la relève infirmière en 2015

  
Audrey Lortie et Amélie Arseneault

La profession infirmière est bien connue pour comporter une multitude de défis. C'est, entre autres, ce qui fait sa beauté et sa complexité. Qu'en est-il des défis rencontrés aujourd'hui par la relève infirmière lors de son entrée sur le marché du travail? En plus de devoir affronter l'examen professionnel, les novices doivent composer avec la pression de vouloir être à la hauteur et le stress causé par les grandes responsabilités des contextes de soins. Dans une ère où le réseau de la santé subit plusieurs chamboulements, l'intégration de la relève se veut souvent laborieuse.

En effet, on constate fréquemment que les nouvelles infirmières subissent beaucoup de stress pendant leurs premières années de pratique. D'abord, elles sont parfois confrontées à des tensions entre les novices et les infirmières d'expérience qui ont une façon de faire bien établie. Cela peut provoquer un climat hostile dans lequel il est plus difficile de s'épanouir et de développer son identité professionnelle. De plus, les nouvelles infirmières se retrouvent souvent sur les quarts de soir et de nuit. Ces équipes de soins sont fréquemment plus jeunes, il est donc plus difficile d'y trouver des mentors. Cela peut réduire le transfert d'expertise des infirmières expertes vers les novices. Ce transfert est d'autant plus capital étant donné le contexte actuel de vieillissement de la population. En effet, l'augmentation de l'incidence des maladies chroniques, par exemple, entraîne une complexification des soins, d'où l'importance de développer un jugement clinique aiguisé chez la relève.

Aujourd'hui, les réformes du système de santé, l'instabilité du réseau et, par le fait même, les modifications proposées pour les régimes de retraite des infirmières soulèvent plusieurs débats. Qu'adviendra-t-il de l'expertise dans les milieux en cas de départ massif d'infirmières d'expérience? Faire partie de la relève infirmière en 2015 constitue un beau défi. Ensemble, nous devrons nous mobiliser, faire preuve d'implication et de leadership positif pour y faire face. Malgré tout, ces défis sont stimulants et nous voulons faire partie de la solution!

Nous aimerions entendre la relève infirmière de la région de Québec sur le sujet. Quels défis nous attendent d'après vous ? Nous vous invitons à nous faire part de vos idées, commentaires et suggestions sur notre page Facebook.

Suivez le Comité jeunesse de l'ORIIQ sur Facebook.

Audrey Lortie et Amélie Arseneault,
Membres du Comité jeunesse de l'ORIIQ


Recherche

Mots clés

TD