Partager sur Facebook
COMITÉ JEUNESSE

COMITÉ JEUNESSE

De la relève à l’experte infirmière : quand le rôle évolue 

Vous souvenez-vous de votre premier quart de travail comme infirmière ou infirmier dans un département? Ce moment a fort probablement été l’un des plus marquants de votre parcours professionnel. Les défis de l’entrée dans la profession sont nombreux, entre autres, la rencontre avec vos collègues déjà expérimentés, la complexité croissante des soins ou, encore, l’introduction d’un nouveau procédé de soins. Ces exemples de facteurs sont liés au « choc de transition ». Inévitable et vécu de manière différente d’une personne à l’autre, il est causé par l’écart entre le cadre pédagogique dans les institutions d’enseignement et le marché du travail actuel. 

S’étant questionnés sur le début de carrière, les membres du Comité jeunesse de l’ORIIQ ont décidé de réaliser quelques entrevues avec des infirmières de divers milieux. Le but était de comparer le point de vue d’une infirmière de la relève avec celui d’une infirmière expérimentée afin de trouver les similitudes et les différences entre les deux. Par exemple, une infirmière ayant 30 ans d’expérience admire chez une novice le fait de reconnaître qu’elle débute et de ne pas hésiter à poser des questions. Quant à la nouvelle infirmière, elle considère que sa collègue a un instinct infaillible et anticipe les complications.

Un constat est évident : malgré une définition différente du leadership infirmier, toutes ces infirmières sont des « leaders » à leur façon et sont passionnées par leur profession. Elles s’accordent pour dire que le contexte de soins est en constante évolution et demande une grande capacité d’adaptation. Par conséquent, il importe de leur offrir un environnement de travail qui les aide à s’épanouir tout en développant leur identité et leur autonomie professionnelle. À la suite de la démarche du Comité jeunesse, une conclusion importante en est ressortie : peu importe l’ancienneté ou le bagage professionnel, l’experte et la novice s’apportent mutuellement dans une relation d’interdépendance professionnelle. Gardons en mémoire que la relève d’aujourd’hui est l’expérience de demain.

En terminant, nous vous invitons à être à l’affût des vidéos de ces entrevues qui suivront sous peu sur la page Facebook du Comité jeunesse de l’ORIIQ.

      

Par : Annia Steben-Roy et Carole-Anne Joncas, membres du Comité jeunesse de l’ORIIQ

Recherche

Mots clés

TD