Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

L’arrivée de la nouvelle cohorte d’infirmières praticiennes spécialisées en soins aux adultes

Pour donner suite à l’adoption du Règlement sur les classes de spécialités d’infirmière praticienne spécialisée (IPS), une nouvelle spécialité a vu le jour à l’automne 2019, celle en soins aux adultes (IPSSA). Les infirmières ont fait leur entrée sur le marché du travail après une formation de deux ans combinant la maîtrise en sciences infirmières et un diplôme d’études supérieures spécialisées en soins à la clientèle adulte.

Cette spécialité consiste à prodiguer des soins à une clientèle adulte à la santé complexe comprenant des problèmes de santé chroniques, aigus ou critiques, et ce, dans des milieux hospitaliers de deuxième et troisième lignes. À titre d’exemple, les 10 infirmières composant la cohorte 2017-2019 ont intégré les secteurs suivants : l’oncologie pulmonaire, la pneumologie, la chirurgie thoracique, la médecine interne, la néphrologie, la rhumatologie, la cardiologie, la chirurgie oncologique hépato-pancréato-biliaire et la chirurgie neurovasculaire.

Étant moi-même une étudiante de cette cohorte, force est d’admettre que les défis de ce nouveau programme universitaire étaient nombreux. De plus, il convient de rappeler que le rôle de l’IPS au Québec demeure méconnu, malgré son intégration dans le réseau de la santé depuis plus de 16 ans. Au quotidien, cela implique d’acquérir un volume important de connaissances et de compétences avancées, afin de les appliquer dans ce nouveau rôle qu’il faut s’approprier. L’utilisation de moyens tels que la prescription de médicaments, de traitements, d’examens diagnostiques ou la pratique de techniques invasives sont des outils centraux pour augmenter l’accessibilité aux soins de santé. Pour un bon nombre d’IPSSA, la pratique d’activités médicales partagées élargit l’offre de services au sein d’un secteur en prenant en charge des complications concernant un diagnostic préalablement établi. Les activités pratiquées par une IPSSA permettent d’ajuster un traitement médical pour une condition donnée afin d’atteindre une cible de traitement déterminée.

Il importe d’insister sur le fait que ces outils viennent bonifier les services prodigués par une infirmière et que l’objectif ultime est d’atteindre de meilleurs résultats en matière de santé. Les activités médicales partagées s’inscrivent dans des valeurs, dans une conception très claire de notre identité professionnelle de même que dans les lois.

Mon expérience personnelle d’intégration comme candidate IPSSA à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec en médecine interne m’a permis de créer des liens professionnels très précieux avec les différents professionnels : médecins, nutritionnistes, kinésiologues et infirmières cliniciennes. À la suite de notre arrivée dans un secteur ne comptant pas d’IPS, les discussions ont amené des réflexions très enrichissantes sur nos champs de pratique respectifs, sur nos méthodes de collaboration inter et intraprofessionnelle, ainsi que sur les façons d’améliorer les soins prodigués aux patients. Cette volonté commune de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins ainsi que de faciliter leur accès rallie chaque professionnel et permet de considérer des partenariats qui auront assurément un impact positif sur la clientèle.

Au moment où vous lirez ces lignes, mes collègues et moi aurons reçu depuis quelques semaines notre certification comme IPSSA. C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de motivation que nous entamons cette nouvelle étape dans nos carrières. Après une formation exigeante de deux ans ainsi que d’une intégration en milieu de travail, nous nous apprêtons à faire les premiers pas dans notre nouveau rôle. Bien que les défis soient considérables, le soutien des IPS en chef nous aura assurément aidées à surmonter certaines difficultés. C’est avec beaucoup de fierté que nous intégrons maintenant les différents hôpitaux de la ville de Québec afin d’offrir une prise en charge globale dans une variété de secteurs cliniques. Nous poursuivrons également les objectifs suivants, soit d’améliorer la qualité des soins et de faciliter leur accès. Au plaisir de travailler avec vous!

Émilie Vigneault-Simard

Recherche

Mots clés

TD