Partager sur Facebook
TENDANCES INFIRMIÈRES

TENDANCES INFIRMIÈRES

L’Unité virtuelle de soins intensifs (UVSI) : milieu clinique standardisé et sécuritaire pour former les professionnels de la santé

La Réalité virtuelle immersive (RVI) est une méthode pédagogique de plus en plus reconnue pour former les professionnels de la santé. Par son approche écologique, c’est-à-dire sa capacité à reproduire la vie réelle, elle constitue une méthode par excellence qui immerge les apprenants dans un environnement 3D comportant des scénarios complexes. Il a été démontré que la RVI favorise la motivation à apprendre et qu’elle suscite l’engagement de l’apprenant. Dans cette perspective, Daniel Milhomme, Frédéric Banville et Andrée-Anne Parent, tous trois professeurs à l’Université du Québec à Rimouski, ont amorcé le développement d’une Unité virtuelle de soins intensifs (UVSI).

L’UVSI est un environnement de soins intensifs constitué de 14 chambres, d’un poste d’infirmières, d’une pharmacie, d’une unité propre et souillée et de plusieurs espaces de bureaux. Multidisciplinaire, l’UVSI a non seulement pour objectif de former les nouvelles infirmières en soins critiques, mais aussi de s’adresser aux différents professionnels de la santé intéressés à développer leurs compétences. Actuellement, trois scénarios ont été conçus : un sur le processus de surveillance clinique, un sur la relation d’aide et un sur l’anatomie fonctionnelle. 

Au cours du premier scénario, l’utilisateur est transporté dans un environnement virtuel de travail et doit assurer la surveillance clinique d’un patient ayant un problème cardiaque. Or, tout au long de l’immersion, l’utilisateur est interrompu par différents événements comme dans un milieu réel de soins critiques (ex. : l’interaction avec des personnes, des sonneries de téléphone, des alarmes des systèmes de monitorage). Chaque décision prise et intervention réalisée sont compilées par le système informatique, ce qui permet ensuite à l’enseignant et à l’utilisateur de déterminer les forces et les lacunes de ce dernier au cours du processus de surveillance clinique et de cibler des objectifs pédagogiques.

Le deuxième scénario porte sur la relation d’aide. Dans cette itération, l’utilisateur échange avec un personnage non joueur et prend en charge les différentes étapes liées à l’annonce d’un décès d’un patient hospitalisé dans l’UVSI. Ce scénario permet notamment d’observer les diverses techniques de communication utilisées lors d’une situation à haute teneur en émotion, ce qui s’avère parfois très difficile, voire impossible, à évaluer en situation réelle. Quant au troisième scénario, l’utilisateur doit nommer les structures anatomiques du corps humain. Original, ce scénario s’inscrit davantage dans une perspective de jeu sérieux plutôt que de simulation proprement dite. Il s’adresse surtout aux étudiants en kinésiologie. Grâce à ce jeu, il est possible, entre autres, d’explorer des thématiques comme la motivation ou l’engagement du joueur, ainsi que des concepts concernant le jeu sérieux comme le game flow ou le game design, concepts forts importants dans la création d’un environnement comme l’UVSI.

En créant un environnement virtuel tel que l’UVSI, les chercheurs visent à reproduire un milieu clinique standardisé pour permettre aux utilisateurs de se pratiquer de façon sécuritaire, reproductible et accessible. La flexibilité de la méthode pédagogique est telle que les utilisateurs pourront y avoir accès à distance au moment de leur choix. Cela constitue une bonification de l’offre de formation à distance qui peut être adaptée aux besoins des étudiants. Par ailleurs, l’apprentissage progressif – évoluant en fonction des aptitudes de l’apprenant – assure le maintien de la motivation de l’utilisateur, alors que l’environnement contrôlé permet d’observer son évolution, de bonifier ses acquis et de cerner ses difficultés.

En somme, l’utilisation de nouvelles technologies dans l’enseignement est devenue un incontournable pour les enseignants et les apprenants. C’est donc dans une perspective d’innovation pédagogique que l’UVSI se taille une place de choix comme nouvel outil pour former les professionnels de la santé dans le domaine des soins critiques.

Crédit photo : Jean-François Bouchard

Recherche

Mots clés

TD